Isa, conseillère communale à Ixelles

En ce qui concerne la commune et son conseil communal, au soir des élections d’octobre 2006, la déception était grande, à 4 voix près, je n’étais pas élue… 4 toutes petites voix… Et le mécanisme de dévolution des voix portées en case de tête sur les non élus a fait que, même si j’étais la première non-élue, je devenais la 4ième suppléante !… Des candidats mieux placés que moi sur la liste passant devant moi, même si ceux-ci avaient fait moins de voix que moi…

J’ai donc dû attendre février 2010 pour assumer mon mandat de conseillère communale.

Ayant déménagé dans mon petit appartement avenue de la Couronne en mai de la même année, je me suis vite rendue compte des problèmes de circulation et de stationnement dans le quartier.

Le fait d’être conseillère communale nous permet d’être le relais entre les préoccupations des riverains et le Collège des Bourgmestre et Echevins.

J’ai donc interpellé à plusieurs reprises le Bourgmestre concernant le non-respect du plan de stationnement par certaines sociétés, je pense notamment aux diverses carrosseries et entreprises de location de voitures ou aux sociétés de taxis localisées avenue de la Couronne et qui occupent sans scrupule de nombreuses places de parking au détriment des riverains qui ne trouvent alors plus aucune place pour rentrer chez eux !

Malheureusement les réponses de celui-ci n’ont pas été suivies d’effet mais je ne désarme pas et continue à l’interroger régulièrement à ce propos.

J’ai également posé une question concernant le paiement par SMS des horodateurs. De nombreuses fois, je me suis retrouvée dans une autre zone de stationnement que la mienne, sans la moindre petite monnaie à introduire dans l’horodateur mais avec une carte proton chargée ou un gsm en total état de marche !… Dans certaines communes, nous avons la possibilité de payer son parking par SMS, ce qui notamment pour avantage que nous ne payons que la durée effective du stationnement. Pourquoi, dès lors, ne pas introduire le même mécanisme sur le territoire d’Ixelles ?….

La question reste posée mais, là non plus, je n’abandonne pas !

Un autre sujet sur lequel je suis particulièrement sensible c’est le fait de « dédier » certains quartiers à certaines habitations. Le quartier du cimetière d’Ixelles est de plus en plus consacré au logement étudiant, nous voyons de plus en plus de projets de kots fleurir dans nos rues ; le quartier près de la gare de Boondael est maintenant dédié au logement social

La commune d’Ixelles a besoin, tant de logements étudiants, que de logements sociaux, mais pourquoi (et sur ce plan là, la Région a joué un rôle évident) s’entêter à regrouper ces habitations entre elles ? Pourquoi ne pas favoriser une certains mixité ?….

Les élections de 2012 ont eu un petit air de « déjà vu », cette fois, il ne m’a manqué que 3 voix pour être élue… Je suis donc, une fois de plus, devenue la 2è suppléante (l’effet dévolutif de la case de tête ayant encore joué son rôle).

J’ai eu le plaisir de prêter serment comme conseillère communale le 13 janvier 2016.

J’ai donc eu, à nouveau, l’occasion d’interpeller le Collège au sujet, notamment, de la mise en semi-piétonnier de la chaussée d’Ixelles, de la verdurisation des espaces verts, de la politique communale de handistreaming, de la création de logements de transit, de la mise en zone 30 du sud de la commune, etc…

Fin de l’année 2017, je prends une grande décision; mon appartement commence à me paraître un peu exigu… J’en trouve un plus grand à Woluwe Saint-Pierre… Je vais donc prochainement déménager d’Ixelles pour une autre commune. Un beau projet, un nouveau challenge !