Isa, conseillère CPAS à Ixelles

Comme dit dans ma présentation, je suis élue au conseil du CPAS depuis 2006. L’élection de ce conseil étant indirecte (c’est le conseil communal qui élit les conseillers CPAS, ils ne sont pas directement élus par la population), nous y siégeons en fait depuis mars 2007.

Le CPAS est divisé en différents services et chaque service dépend d’un comité spécial qui prend les décisions qui le concerne. Le service social dépend du Comité Spécial du Service Social (CSSS) ; Cap Emploi dépend du Comité Spécial d’Insertion Socio-Professionnelle (CSISP); le service Travaux dépend du Comité du Patrimoine ; le Home Van Aan, les Heures Douces et la Maison de la Jeunesse dépendent du Comité Spécial des Aînés et des Jeunes (CSAJ) ; Etc …

Les affaires urgentes et courantes dépendent du Bureau Permanent (BP).

Personnellement, je siège au Bureau Permanent, au Comité d’Insertion Socio-Professionnelle et au Comité Spécial des Aînés et des Jeunes.

De 2010 à 2016, je suis Vice-Présidente du CPAS et remplace donc le Président, lorsque celui-ci est absent, j’étais également, jusqu’en 2016, la « cheffe de groupe MR » au sein du conseil du CPAS.

En dix ans de mandat au CPAS, j’ai énormément appris, notamment sur le fonctionnement de l’aide sociale et l’éparpillement de cette compétence entre les différents pouvoirs fédéral, régional, bicommunautaire et communal.

Le Groupe MR au Conseil du CPAS a tenté d’insuffler une dynamique de rationalisation et d’efficience dans le traitement des dossiers sociaux. Nous essayons d’harmoniser l’examen et la prise de décision pour tous les dossiers sociaux, de faire en sorte que même si l’assistant social n’est pas le même, les mêmes formulaires soient remplis et la décision finale soit cohérente. Nous tentons également d’améliorer la communication entre les services, de sorte qu’une personne suivie au service social ne doive pas recommencer toutes les démarches lorsqu’elle se présente à Cap Emploi.

Il faut avouer que ça n’a pas été facile mais, certaines choses se sont mises en place et les résultats commencent à porter leurs fruits. Espérons que cette dynamique continuera au-delà de nos mandats !

Durant ces dix ans, de nombreux projets ont été finalisés et menés. Je pense notamment au déménagement de la maison de repos et de soins « Van Aa » de son ancien bâtiment vers le nouveau ou du déménagement du service social dans de nouveaux locaux rue Jean Paquot.

D’autres projets ont vu le jour et ont été finalisés, comme l’arrivée de la maison de repos « les Heures Douces » dans le giron du CPAS. Cette maison de repos était auparavant sous l’égide de la commune mais dans un souci de rationalisation et d’économies d’échelle, nous avons décidé de la transférer au CPAS qui avait déjà un home pour personne âgées.

La réaffectation de l’ancien Home Van Aa en logements d’étudiants (103 chambres), l’ouverture d’un centre de jour pour personnes âgées ou d’une épicerie sociale sont également des projets qui ont été menés pendant ces années. Une réflexion est actuellement menée pour l’aménagement de tout l’ilot du CPAS, compris entre les rues Paquot, Borrens, Léon Cuissez et la Chaussée de Boondael. Ce projet d’envergue en est à sa phase d’élaboration et de réflexion et prendra probablement un certain temps avant de voir le jour….

Voilà une esquisse incomplète de notre travail au CPAS depuis mars 2007. Un beau mandat, de belles rencontres, qui touchent à leur fin, vu le déménagement sur WSP…